18:57
28°
10°

Infos pratiques : avant de venir

Préparez votre voyage à Madagascar en tout sérenité. Retrouvez ici toutes les informations pratiques pour déterminer quelle est la meilleure période pour partir à Madagascar, quel sera le décalage horaire depuis votre lieu de départ, quels vaccins sont à prévoir, ou encore quel visa vous sera demandé pour entrer sur le territoire.

Visa d’entrée et de séjour à Madagascar

Le visa d’entrée unique et de séjour à Madagascar est délivré par les représentations diplomatiques et consulaires ou par l’aéroport de débarquement. Le droit de séjour est de 80 000 Ar (environ 23€) pour un séjour inférieur ou égal à 1 mois, 100 000 Ar (29€) entre 1 et 2 mois, 140 000 Ar (40€) entre 2 et 3 mois, et de 150 000 Ar (43€) de 3 mois jusqu’à 3 ans.

Quel climat à Madagascar ?

Le climat à Madagascar est très varié selon les régions. Les Hautes Terres ont un climat doux, l’Ouest est chaud et sec, la côte est pluvieuse, le Nord est chaud et humide, et le Sud semi-aride. La saison sèche va d’avril à octobre, et l’été, saison des pluies, de novembre à mars. L’idéal est de partir entre septembre et octobre ou d’avril à juin.

Décalage horaire

Madagascar est situé à GMT + 3. L’île a donc un décalage horaire de +1h de l’Afrique du Sud, de +1h en été et +2h en hiver de l’Europe de l’Ouest, de +1h de la Réunion et de l’Île Maurice, de -4h de la Thaïlande, et de -5h de Singapour et Honk Kong.

Quels vaccins pour Madagascar ?

Aucune vaccination n’est exigée par Madagascar de ses touristes, sauf s’ils ont transité par une zone infectée. La prophylaxie anti-malaria et une injection de gammaglobuline contre l’hépatite sont recommandés, ainsi que les préventions contre le choléra et la fièvre jaune. Concernant les épidémies qui peuvent survenir dans le monde, les autorités sanitaires malgaches sont aussi réactives et informées que les autres états. Enfin, si vous transitez ou faites une escale de moins de 12 heures à Addis-Abeba, une note émanant de la Direction de la Veille Sanitaire de la Surveillance Epidémiologique stipule qu’il n’y a pas de risque pour le passager de contracter la fièvre jaune, et qu’il n’est donc pas nécessaire de se faire vacciner pour entrer à Madagascar.