Population et histoire

POPULATION

La population de l'Ile est très metissée et multiculturelle. Toutefois, les Antakarana et les Sakalava sont les principaux éthnies qui peuplent cette région.

Issus du Nord de Madagascar, les Antakarana demeurent un groupe en forte concentration dans l'Ile.  Par la venue des étrangers indiens et des européens, dits les ''vazaha'', la population est devenue pluriculturelle et colorée. 

HISTOIRE

Jadis, Nosy Be faisait  partie du royaume du Sakalava de Boina. Priviligiée par ses points stratégiques, Marodoka, le village des Indiens est devenu un comptoir pour le  traite  d'esclaves pour les indiens et les pirates portugais  qui s'affairaient  dans la   commercialisation des épices. Actuellement, les vestiges y témoignent de ces présences anciennes.

Toutefois, Nosy Be a connu des guerres intestinales et tribales au XIXème siècle, les armées du Radama Ier  s'opposaient  au front de la dynastie Sakalava pour conquerir l'ile.

Face aux puissances de l' armée Merina, une partie de la population locale s'est refugée dans la partie Nord Ouest de l'Ile. Par la suite, dans le but de repousser les Merina de la territoire de l'Ile, la population a demandé de l'aide au sultan du Zanzibar. En retour, ce dernier  a envoyé en nombres des navires en 1838. 

Profitant du passage du navire français ''Colibri''en 1840, commandé par le commandant Passot , demanda au Gouverneur de l'Ile  Bourbon ( Réunion),  Hell, de protéger l'Ile. En 1841,  la cession du pays Boina (Boeni) des mains de la reine Sakalava Tsiomeko est officialisée en échange de sa protection.  

Le chef-lieu de l’île prit alors pour nom Hell-Ville qui a été conservé jusqu’à ce jour.

Bonne vacances à Nosy Be !! 

Trouvez un hôtel / Préstataire